514 353 5875

École de danse sociale 

latine et en ligne

INSCRIPTIONS EN LIGNE

  Cliquez Ici  

50 ans de danse à Montréal!

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

50 ANS D'HISTOIRE POUR L'ÉCOLE DE DANSE HÉLÈNE TREMBLAY À Montréal!

La danse peut être un art, un rituel ou un divertissement. Elle exprime des idées et des émotions ou raconte une histoire. La danse a en général un rapport direct dans l'histoire avec les autres arts (musique, peinture, sculpture, etc.)

La danse est le premier-né des arts. La musique et la poésie s'écoulent dans le temps; les arts plastiques et l'architecture modèlent l'espace. Mais la danse vit à la fois dans l'espace et le temps. Avant de confier ses émotions à la pierre, au verbe, au son, l'homme se sert de son propre corps pour organiser l'espace et pour rythmer le temps.

La danse moderne mise beaucoup sur le rapport unique de l'être humain envers son corps. De plus, la relation entre le corps et l'univers terrestre qui l'entoure est très exploitée. Les chorégraphes font souvent l'éloge de la beauté des corps et les utilisent afin d'exprimer des sentiments profonds.

Historique de notre école DE DANSE À MONTRÉAL

En 1964, Hélène Tremblay, fondatrice de l'École de danse Hélène Tremblay, obtient un permis du Ministère de l'Éducation. Elle enseigne à l'Église Notre-Dame du Rosaire d'abord. L'école est reconnue et Hélène Tremblay est en demande. Plusieurs comités de loisirs l'invitent pour l'enseignement de leurs cours de danse. Elle se rend à Ste-Colette, Notre-Dame-des-Victoires, St-Donat, Anjou et plusieurs autres.

C'est alors qu'Hélène Tremblay, Suzanne Desjardins et Carl Carlson fondent l'Association des écoles de danse professionnelles du Québec. Hélène est aussi membre de la Fédération danse loisir du Québec. Elle a siégé au conseil d'administration avec Louis Perret, Pierre Morin, Émile Neveu, Grégoire Mareil et quelques autres.

Elle est née le 17 septembre 1936. Son apprentissage de la danse débute à l'âge de 16 ans à l'école Rosita et Deno en 1952. Puis, elle enseigne son art de 1953 à 1957. Elle présente plusieurs spectacles dans différents endroits populaires de l'époque tels le Casa Loma, le Tropicana, le Mocambo.

C'est à New York, chez Dance Educators of America (D.E.A) et Canadian Dance Teachers of America (C.D.T.A) qu'elle a acquis de nouvelles techniques en danse. Elle a obtenu ses diplômes. Elle peut enseigner dans plusieurs catégories. De retour au Québec, elle fut la première à intégrer et à populariser la danse aérobique.

En 1982, elle ouvrait un nouveau local Place Chaumont à Anjou. En 2003, son fils Stéphane Beauchamp acquiert l'école de danse. Il est diplômé de l'Association professionnelle des écoles de danse du Québec. Il a une formation avec Dance Educators of America et en danse latine de l'école de danse St-Tropez. Il est chorégraphe depuis 1989. Il enseigne la danse sociale et en ligne depuis 30 ans. Il est membre de diverses associations de ligne, dont la Guilde, Santé Danse et Unidanse.

Le succès de cette école de danse revient aux nombreux professeurs, plus particulièrement mesdames Denise Jeannotte, Marielle Thivierge et Lise Simard. Leur fidélité mérite d'être mentionnée.

Le succès de ces 50 années revient aussi à l'ensemble des élèves qui ont fait confiance aux dirigeants et professeurs. Leur assiduité a été remarquée. Sans quoi l'école n'aurait pu fêter 50 ans. L'école de danse est plus active que jamais, 600 élèves en moyenne par semaine se rendent dans plusieurs endroits, dont Anjou, St-Léonard, Rivière-des-Prairies, Pointe-aux-Trembles, Laval, pour se divertir en dansant sur un rythme endiablé : danses sociales et danses en ligne sont au programme.

“Nous tenons à remercier tous les élèves qui nous ont accordé leur confiance tout au long de ces 50 belles années et qui le feront au cours des prochaines années. Nous sommes heureux d'être présents pour nos élèves, honorés de leur confiance et de leur fidélité. Sans eux, nous n'aurions pu fêter cet évènement. Merci aux nombreux professeurs qui nous ont permis de perdurer durant ces 50 ans. Quel bonheur! Longue vie à l'École de danse Hélène Tremblay.”